EAU SOLIDAIRE : favoriser l’accès à l’eau pour tous

Afin d’assurer le droit à l’eau pour tous dans des conditions économiques acceptables, le Syndicat des Eaux d’Ile-de-France consacre 2,5 millions d’euros par an (soit 1% des recettes des ventes d’eau) au programme Eau Solidaire.

 

Ce dispositif s’adresse aux personnes qui éprouvent, temporairement ou durablement, des difficultés à payer leurs factures ou charges d’eau. Il est décliné en trois volets : prévention, assistance, urgence et articule des aides financières et extra financières.

Une équipe est dédiée à l’animation et le suivi du programme et des relations avec l’ensemble des acteurs de l’eau : communes, établissements publics territoriaux, centres communaux d’action sociale (CCAS), conseils départementaux, associations, administrateurs judiciaires et autres syndics professionnels ainsi que les opérateurs des dispositifs de l’Agence nationale de l’habitat.

Un volet prévention : sensibiliser les usagers

Pour aider les habitants concernés à maîtriser leur consommation et leur budget eau, des accompagnements individuels ou des animations, ateliers, interventions en porte-à-porte sont mis en place en partenariat avec des associations.

Une application, Mon eau & Moi, lancée en 2021, est également mise à disposition des usagers pour leur permettre de s’informer sur la qualité de l’eau dans leur commune, la présence de travaux à proximité de leur domicile et, pour les abonnés, de surveiller leur consommation en temps réel.

Elle est disponible gratuitement sur l’App Store et Google Play.

Un volet assistance : assurer un suivi personnalisé des copropriétés en difficulté

Des solutions adaptées comme des alertes en cas de consommation anormale et des facilités de paiement sont proposées. Le service Eau Solidaire favorise un suivi régulier avec les communes et participe très activement aux commissions de plans de sauvegarde et d’amélioration de l’habitat.

Les copropriétés en grande difficulté sont également accompagnées sur tous les volets, en collaboration avec les syndics provisoires désignés par voie judicaire, les administrateurs et les mairies, afin de trouver des solutions personnalisées. L’individualisation des abonnements est développée et soutenue financièrement par le SEDIF.

 

Un volet urgence : aider financièrement

Les foyers qui paient leur consommation d’eau directement ou via leurs charges peuvent être aidés financièrement pour régler leur facture.

Le SEDIF alloue des fonds aux départements à travers le Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) et des aides directes accordées par les Centres communaux d’action sociale (CCAS) présents sur les 135 communes de son territoire.

Avec un montant moyen d’aide de plus de 200 € par foyer, le SEDIF permet à ses usagers d’avoir accès au bien essentiel qu’est l’eau potable.

 

Pour en savoir plus : https://www.sedif.com/programme-eau-solidaire.aspx et https://mon-eau-et-moi.fr/

Par mail : RelationUsagers@sedif.com

 

A PROPOS

Créé en 1923, le Syndicat des Eaux d’Île-de-France assure la desserte en eau potable de plus de 4 millions de Franciliens, ce qui en fait le plus grand service public d’eau potable en France et l’un des tout premiers en Europe. Ses trois usines principales, situées sur la Seine, la Marne et l’Oise, produisent chaque jour plus de 750 000 mètres cubes d’eau potable d’excellente qualité, et figurent parmi les plus performantes du monde. Son réseau de distribution couvre plus de 8 700 kilomètres, soit la distance Paris-Mexico.

Le SEDIF est présidé par André Santini, ancien ministre, vice-président de la Métropole du Grand Paris et maire d’Issy-les-Moulineaux

 

Les autres informations